giovedì 8 dicembre 2016

Penser la digitalisation : le pouvoir à l’âge digital @ Columbia Global Center–Paris, 14 décembre 2016


Penser la digitalisation : le pouvoir à l’âge digital. 


Thomas Berns, philosophe à l'Université Libre de Bruxelles
Dominique Cardon (Sciences Po/Médialab)
Simon Head (Rothermere American Institute, Oxford University)
Jean-Gabriel Ganascia (Université Pierre et Marie Curie)
Yann Moulier-Boutang, Université de technologie de Compiègne
Antoinette Rouvroy, Université de Namur
Jesus Velasco, Columbia University

Le 14 décembre 2016, le Columbia Center for Contemporary Critical Thought organise, dans la cadre de la “Digital Initiative," une journée d’études sur Penser la digitalisation : le pouvoir à l’âge digital. Lire Exposed. Cette journée aura lieu à Reid Hall, dans les locaux du Columbia Global Center–Paris.

Cette journée d’études vise à travailler sur les nouvelles modalités de circulation du pouvoir à l’ère numérique et donc aussi sur les formes inédites que prennent les « régimes de vérité » dans le monde contemporain, sur les transformations que ces processus entraînent au niveau de la subjectivité et des modes de vie, sur les formes actuelles de l’obéissance mais aussi sur les pratiques et les possibilités de désobéissance.

Ce projet marque le lancement d’un des principaux axes de travail que le CCCCT entend poursuivre dans les années qui viennent : mener une enquête permanente et illimitée sur le processus de digitalisation, quels que soient les secteurs et les lieux – enquête qui nous semble nécessaire dans son ampleur si l’on veut pouvoir apprécier, au niveau des pratiques et des micro-pouvoirs, la nature du processus en cours.

Notre objectif est de stimuler une vision un peu plus systématique de la manière dont la question des rapports pouvoir-savoir est posée à l’âge du numérique, afin de fournir un ou plusieurs cadre pour les travaux de jeunes chercheurs.

Notre idée est de rassembler pour cette première journée d’études ceux qui, sans exclusive, se sont engagés dans cette réflexion. Et concrètement de partir du livre que l’un d’entre nous, Bernard E Harcourt vient de publier chez Harvard University Press : Exposed. Nous proposons des interventions de trente minutes, suivi d’un commentaire et d’une discussion. 

Nous espérons vous voir à Reid Hall en décembre!  

François Ewald, Bernard E. Harcourt & Daniele Lorenzini

lunedì 10 ottobre 2016

Claire O'Farrell: Foucault: Historian or Philosopher? - Palgrave Macmillan - E.book (2016) @ Foucault News



Claire O'Farrell: Foucault: Historian or Philosopher? (2016) 

@ Foucault News CLICK HERE TO READ MORE

Editor (Claire O' Farrell): I am delighted to announce that my long out of print 1989 book (originally published with Macmillan) is soon to be republished as an ebook.

Description
The controversial French thinker, Michel Foucault, was famous not only for the variety of his interests but also for his frequent changes of position. Clare O’Farrell, in a lively and lucid account argues that for all this diversity his work was held together by a coherent theme, namely the idea that philosophy should be practised as an historical inquiry into the limits of ordered experience. At the same time, Foucault’s work is situated in its intellectual and social context in France and striking differences between its French- and English-language reception are discussed and explained.
Short previews of two chapters are available on the Springer site
1. A New Generation of Thinkers
2. The Same, the Other and the Limit
3. Discontinuity and Order
4. In Search of the Limit
5. The Limits Forgotten
6. The Return of the Limits